Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.

Un puissant typhon menace le Japon, dont Fukushima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un puissant typhon menace le Japon, dont Fukushima

Message par victor le Dim 15 Sep 2013 - 8:54

Un puissant typhon menace le Japon, dont Fukushima


Le puissant typhon Man-yi avançait dimanche vers le Japon obligeant les météorologues à lancer des mises en garde contre les pluies torrentielles, les inondations et les vents forts, d'autant que la tempête risque de balayer lundi la région de Fukushima.

Le puissant typhon Man-yi avançait dimanche vers le Japon obligeant les météorologues à lancer des mises en garde contre les pluies torrentielles, les inondations et les vents forts, d'autant que la tempête risque de balayer lundi la région de Fukushima.

Ce typhon, le 18e de la saison en Asie, était situé dimanche à la mi-journée (heure locale) dans les eaux du Pacifique au sud du Japon, provoquant des rafales à 126 km/h.

Il devrait frapper lundi matin la partie sud de Honshu, principale île du Japon, via la préfecture de Shizuoka aux environs de 09H00 (00H00 GMT) et se déplacer ensuite tout droit en direction de Tokyo vers midi puis traverser le nord-est, dont la région de Fukushima où se trouve la centrale nucléaire ravagée le 11 mars 2011 et de ce fait très vulnérable.

Avant même d'avoir touché l'archipel, ce typhon a déjà occasionné de violentes précipitations et des vents puissants depuis dimanche matin dans le sud et l'est du pays, sans apparemment provoquer de gros dégâts.

Les autorités multiplient les mises en garde. Le Japon a cette année pour le moment été relativement épargné par les typhons, mais de fortes pluies ont causé de nombreux dommages en août dans l'ouest tandis que l'est a vécu une sécheresse aussi terrible qu'exceptionnelle qui a fait au moins 350 morts (des personnes âgées) et causé des inquiétudes sur les réserves d'eau, notamment pour Tokyo.

Le pays privé d'énergie nucléaire

Le Japon va redevenir pour un certain temps un pays sans énergie d'origine nucléaire. Le réacteur n°4 de la centrale d'Ohi va être déconnecté dimanche soir pour des travaux de maintenance.

Ce réacteur est le seul des 50 réacteurs nucléaires japonais qui avait été redémarré après la catastrophe de Fukushima en mars 2011. Le Japon avait déjà été en mai-juin 2012 sans produire d'énergie nucléaire pour la première fois depuis 1970.

Eau radioactive à Fukushima: la presse japonaise critique le gouvernement

Plusieurs journaux japonais ont porté cette fin de semaine un jugement sévère à l'égard du gouvernement nippon sur sa façon de gérer la crise de l'eau radioactive à Fukushima.

Le Nikkei, premier quotidien économique, a estimé que les actions entreprises n'étaient pas à la hauteur de l'urgence de la situation.

"Le gouvernement a décidé de dépenser 47 milliards de yens (360 millions d'euros) pour traiter la crise de l'eau contaminée, mais cet argent n'est nommément affecté qu'à des activités de recherche et développement et à des mesures techniques difficiles. Or ce qu'il faut c'est augmenter le nombre de réservoirs de stockage (de l'eau contaminée), mais ce n'est pas prévu dans le budget", écrit-il.

Et le même de poursuivre: "le Premier ministre Shinzo Abe a affirmé devant le Comité international olympique (CIO) que le problème de l'eau à Fukushima était sous contrôle, mais ce n'est pas des mots d'apparence, ce sont des mesures concrètes qui sont nécessaires".

Plusieurs titres rappellent aussi que, lors de sa présentation avant que Tokyo ne décroche les JO de 2020, M. Abe a pris "un engagement fort vis-à-vis de la communauté internationale pour que cette crise n'ait aucune conséquences en dehors de la centrale".

Le Nikkei appelle le chef du gouvernement à réfléchir pour venir à bout de la crise à autre chose que "la création d'un groupe de travail présidé par le ministre de l'Industrie, lequel a par ailleurs bien d'autres chats à fouetter".

"Quant on voit le problème de l'eau radioactive, on comprend que l'accident est loin d'être réglé", insiste pour sa part le quotidien populaire de centre gauche Mainichi Shimbun.

"Il est clair que ce qui est prioritaire aujourd'hui, ce n'est pas de réactiver des réacteurs dans le pays, c'est de s'attaquer à la situation à Fukushima", ajoute-t-il alors que le seul réacteur en service doit être stoppé ce dimanche et que le gouvernement espère pouvoir en autoriser plusieurs à repartir bientôt avec la bénédiction (nécessaire) de l'autorité de régulation nucléaire et des élus locaux.


"Une commission parlementaire des partis de la coalition au pouvoir veulent enquêter (sur le problème des fuites d'eau à Fukushima) pour dissiper l'anxiété de la population, mais si les choses n'avançaient pas, la défiance envers le redémarrage des installations nucléaires augmenterait d'un coup", prévient le quotidien de droite Sankei Shimbun.

Source : La Libre



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5111
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum