Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.

Nivelles envoie la police dans les bois pour protéger ses jonquilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nivelles envoie la police dans les bois pour protéger ses jonquilles

Message par victor le Mer 5 Mar 2014 - 12:44

Nivelles envoie la police dans les bois pour protéger ses jonquilles


Il n’y a pas beaucoup de zones boisées à Nivelles mais une tradition liée à celles qui restent est chère aux Aclots : la cueillette des jonquilles au bois du Saint-Sépulcre. Or cette tradition est menacée par certains cueilleurs mal intentionnés. Le bourgmestre a décidé d'intervenir en demandant à la police de patrouiller.

Sortir de la ville au mois de mars pour aller cueillir un bouquet de "tchambouréyes" (le nom des jonquilles en wallon local) au bois du Saint-Sépulcre fait partie des traditions auxquelles sont très attachés les anciens Nivellois. Cette promenade printanière fait partie de l’identité des Aclots, pratiquement comme le Tour Sainte-Gertrude et le carnaval. La coutume veut d’ailleurs qu’on aille cueillir les jonquilles à la Sainte Gertrude, c’est-à-dire le 17 mars.

Mais le printemps a de l’avance cette année, et certains individus mal intentionnés s’en sont apparemment rendu compte. Mardi après-midi, via les réseaux sociaux, le bourgmestre Pierre Huart a été avisé par des citoyens consternés que plusieurs personnes s’en prenaient sans mesure aux jonquilles qui sont sur le point d’éclore du bois du Saint-Sépulcre.

Des razzias à but commercial

Témoin l’an dernier déjà de véritables razzias opérées par des personnes extérieures à Nivelles et visiblement animées d’un but commercial, le maïeur a décidé d'agir. Il a envoyé la police locale sur place. Le bois du Saint-Sépulcre est une propriété du CPAS de Nivelles et si les autorités y tolèrent les cueilleurs occasionnels avec bienveillance, il n’est pas question d’y laisser libre court à un pillage organisé.

J’ai demandé à la police de se rendre sur place parce que ce qu’on m’a décrit est une véritable dégradation de patrimoine, confirme Pierre Huart. La police a en effet interpellé sur place quatre personnes qui arrachaient de grandes quantités de jonquilles.

Le but étant sans doute de revendre les bouquets en rue en générant un maximum d’argent, ces cueilleurs embarquaient, au nom d’une efficacité maximale, les fleurs mais aussi une partie des bulbes. Quatre sacs poubelles remplis de jonquilles raflées dans ces conditions très peu respectueuses du patrimoine naturel ont été récupérés par la police locale.

Vincent FIFI

Source :RTBFinfo



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5111
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum