Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.

Une gène suicide pour traiter le cancer du poumon

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une gène suicide pour traiter le cancer du poumon

Message par victor le Lun 2 Juin 2014 - 13:17

Une gène suicide pour traiter le cancer du poumon


Un gène suicide introduit dans des cellules malades pourrait stopper le cancer du poumon chez les souris d'après une nouvelle étude scientifique des chercheurs de l'Inserm.

Les scientifiques de l’Inserm ont mis au point d’une nouvelle approche thérapeutique fondée sur l’utilisation d’un système de "gène suicide" optimisé. Celui-ci permet de transformer une molécule chimique en composés toxiques pour la tumeur.


Les chercheurs ont donné à des rongeurs atteints d’un cancer du poumon, quatre injections successives de cyclophosphamide. Ce traitement a permis l’éradication complète des tumeurs, sans rechute au cours des 7 semaines qui ont suivi l’arrêt du traitement.

Un gène suicide optimisé pour détruire les cellules cancéreuses

« Grâce à ce gène suicide optimisé, le cyclophosphamide est très efficacement transformé en composés toxiques, et ce dans la tumeur elle-même. Les composés toxiques formés peuvent en outre diffuser passivement à travers les membranes des cellules malignes, de sorte qu’un petit nombre de cellules tumorales contenant le transgène est suffisant pour éliminer la tumeur entière », explique Isabelle de Waziers, co-auteur des travaux.

De plus, le cyclophosphamide aurait une action sur le développement de cellules immunitaires aux propriétés anti-tumorales.

Pour tester cette hypothèse, les chercheurs ont réinjecté des cellules cancéreuses chez les souris en rémission complète. « Chez certaines souris, la croissance tumorale était ralentie. Chez d’autres, les tumeurs qui s’étaient d’abord développées ont finalement disparu spontanément, sans aucun traitement. Comme si la première phase de traitement en présence du transgène avait « vacciné » les souris contre ce cancer » explique Isabelle de Waziers. « Cet aspect est très important car il laisse penser que cette stratégie permettrait non seulement d’éliminer la tumeur primaire mais aussi de protéger le patient contre une rechute ou la survenue de métastases», estime la chercheuse.

Les résultats de ces recherches sont extrêmement encourageants. Les chercheurs ont déposé un brevet et doivent maintenant développer le meilleur moyen d’introduire ce transgène dans les tumeurs et peut-être donner naissance à nouvelle approche de thérapie génique pour traiter certains cancers.

Source : Top Santé



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5111
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum