Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.

Les banques vont répercuter le taux d’intérêt négatif sur les consommateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les banques vont répercuter le taux d’intérêt négatif sur les consommateurs

Message par victor le Jeu 12 Juin 2014 - 13:29

Les banques vont répercuter le taux d’intérêt négatif sur les consommateurs


Pour la première fois cette semaine, une grande banque centrale a adopté un taux d’intérêt négatif.

En effet, la Banque Centrale Européenne (BCE), a réduit le taux d’intérêt directeur de 0% à – 0,1%, pour dissuader les banques de placer leurs liquidités auprès d’elle, et es inciter plutôt à s’en servir pour consentir des prêts aux PME et aux ménages, et favoriser de ce fait la croissance économique. Désormais, les banques qui continueront de placer leur argent dans les livres de la BCE ne recevront plus d’intérêt en rémunération de ces dépôts, et elles devront même payer pour le faire.

Beaucoup voient dans cette mesure la confirmation du caractère fragile de la reprise économique en Europe. Les critiques estiment que cette mesure n’aura qu’un impact très limité sur les crédits des petites entreprises et des familles de la zone euro et de ce fait, sur la croissance économique.

Les banques européennes n’ont pas encore indiqué comment elles allaient réagir, mais pour Neil Irwin du New York Times, il est plus que probable qu’elles vont répercuter ces nouveaux coûts sur leurs clients :

« Les banques vont plus que probablement répercuter ces taux d’intérêt négatifs sur les consommateurs, ou au moins essayer de le faire. Elles pourraient tenter de le faire non pas en leur imposant un taux d’intérêt négatif explicite, mais en ne plus payant plus d’intérêt aux consommateurs, et en leur facturant une commission pour la tenue de compte.

(Par exemple, si vous avez 10.000 euros sur un compte et que la banque commence à prélever une commission de tenue de compte de 25 euros, cela revient à ce que l’on vous impose un taux d’intérêt négatif de -0,25%) »

Aux États-Unis aussi, on peut s’attendre à ce que la banque centrale introduise des taux d’intérêt négatifs, probablement après 2015, affirme l’économiste Martin Armstrong, qui a acquis une renommée mondiale en prédisant le krach boursier de 1987, et en indiquant même précisément sur quelle journée il allait se produire.

Cette fois-ci, il affirme que les banques américaines préparent une salve de nouvelles commissions de comptes qui seront assimilables de facto à des taux négatifs. «Cela profitera probablement au marché boursier », dit-il. Il croit que les banques mettront en cause la Fed, pour se disculper, indiquant que c’est elle qui les aura poussées à le faire.

AUDREY DUPERRON

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5111
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum