Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Like/Tweet/+1

De grands groupes de médias allemands attaquent Adblock Plus en justice

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De grands groupes de médias allemands attaquent Adblock Plus en justice

Message par victor le Ven 11 Juil 2014 - 6:54

De grands groupes de médias allemands attaquent Adblock Plus en justice


Si Adblock Plus fait la joie de bien des internautes, le bloqueur de pub est aussi l'ennemi numéro un de bien des sites internet. La situation est telle que ProSiebenSat1, la branche allemande de RTL ou encore Axel Springer ont décidé de poursuivre l'éditeur de l'extension pour navigateur devant la Cour de Munich. De quoi donner des idées dans les autres pays ?

Payer pour intégrer sa liste blanche

La nouvelle pourrait avoir des conséquences très importantes pour le marché de la publicité sur le web. En s'attaquant à Eyeo, l'éditeur d'Adblock Plus, les médias ProSiebenSat.1, Axel Springer et RTL ouvrent une brèche qui pourrait être difficile à refermer selon l'avis de la justice qui sera rendu. Pour les trois sociétés, c'est tout simplement la légalité d'Adblock Plus qui est en jeu.



Questionné sur le sujet par Horizont.net, Thomas Port, le directeur général de Serven One Media (une filiale de ProSiebenSat.1), a ainsi déclaré que le modèle d'affaires de l'extension est illégal et qu'il fallait que la justice l'officialise. De quel modèle parle-t-il concrètement ? Pour gagner de l'argent, l'éditeur d'Adblock Plus (ABP) propose aux entreprises d'intégrer sa liste blanche afin de ne pas bloquer par défaut leurs publicités. Une intégration dans la liste blanche qui n'est évidemment pas gratuite. L'an passé, un accord avec Google a ainsi été trouvé.



Pour ces médias, payer pour voir ses publicités les plus discrètes être affichées par défaut est une situation peu tolérable. D'autres entreprises allemandes pourraient d'ailleurs rejoindre la plainte selon nos confrères. Le porte-parole de la société Eyeo, de son côté, a indiqué qu'aucune poursuite à son encontre n'avait été enregistrée.

ABP vivement critiqué par les blogueurs allemands

La guerre contre Adblock Plus en Allemagne n'est toutefois pas nouvelle. Avant la plainte devant la justice de ces grands médias germaniques, n'oublions pas que l'an passé, plusieurs blogueurs allemands ont vivement critiqué l'extension. L'un d'entre eux a même accusé le bloqueur de pub d'avoir des liens avec des partenaires stratégiques de l'industrie de la publicité, allant jusqu'à décrire Adblock Plus comme un réseau de mafieux. Là encore, sa fameuse liste blanche était en ligne de mire.



Plus récemment, au mois de mai dernier, la presse allemande a commencé à faire front commun contre l'extension (et ses équivalents) en diffusant des messages d'information à leurs lecteurs afin de les alerter du problème. « Cher lecteur, chère lectrice, je me réjouis que vous nous lisiez commençait ainsi le texte d'un média allemand. Malheureusement vous utilisez un adblocker, ce qui nous pose problème puisque nous finançons notre activité de journalisme sur Internet avant tout avec des publicités qui nous sont indispensables. Par conséquent, je vous demande de configurer votre adblocker afin de nous placer sur liste blanche, ou de le désactiver. Comment faire ? Je vais me faire un plaisir de vous l'expliquer. »

Des messages informatifs pour les utilisateurs d'ABP

Certains médias allemands sont même allés jusqu'à donner des informations sur leur nombre d'employés afin de mieux sensibiliser leurs lecteurs, tandis que d'autres ont tenté de décrire le fonctionnement de leur compagnie : « Nos reporters et rédacteurs doivent être payés ainsi que les agences, les photographes, les techniciens, l'équipement informatique, le loyer, l'électricité. Nous finançons tout cela avec la publicité. »


En France, certains médias optent d'ailleurs pour la même stratégie, même si les messages sont souvent plus sobres. Next INpact lui-même détecte les utilisateurs exploitant des bloqueurs de pub, sans néanmoins agresser ces utililisateurs pour autant.



Le phénomène s'est toutefois multiplié à un nombre grandissant de sites, à un tel point qu'Adblock Plus a décidé il y a un peu plus de deux mois d'afficher un message les alertant d'une telle situation. L'extension va même jusqu'à proposer de cacher les messages d'information des médias. Ce n'est donc même plus une publicité qui peut être cachée, mais un simple message d'alerte quant à la présence de l'extension.


La plainte envers Eyeo n'est donc que la suite logique d'une guerre qui a débuté il y a bien longtemps.

Source : Pcinpact



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5121
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum