Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.

Charlie Hebdo: coups de feu, inscriptions racistes et incendie près de plusieurs mosquées de France

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charlie Hebdo: coups de feu, inscriptions racistes et incendie près de plusieurs mosquées de France

Message par victor le Ven 9 Jan 2015 - 13:57

Charlie Hebdo: coups de feu, inscriptions racistes et incendie près de plusieurs mosquées de France


Une voiture de police devant la grande mosquée de Paris, le 8 janvier 2015.

De nombreux actes de malveillance contre des mosquées ont été recensés dans la nuit de jeudi à vendredi, aux quatre coins de la France.

Des inscriptions racistes et haineuses faisant référence à l’attentat contre Charlie Hebdo ont été inscrites dans la nuit de jeudi à vendredi sur la mosquée de Bayonne, a-t-on appris auprès des responsables du lieu de culte.

Lorsque les fidèles sont arrivés pour la prière vendredi matin, vers 07H00, ils ont découvert des tags à la peinture vert fluorescent sur le portail, une poubelle et le tableau d’affichage de la mosquée, a déclaré à l’AFP Abderrahim Wajou, président de l’association des musulmans de la Côte basque. La police était sur place dans la matinée pour effectuer des relevés.

L’inscription sur le portail proclamait « Charlie liberté » tandis qu’une poubelle placée contre le mur de la mosquée portait les écrits racistes : « assassins » et « sales arabes », a précisé M. Wajou, qui envisage de porter plainte.

« On a peur de ces actes d’amalgame ! On est comme tout le monde, on est effarés par ce qui s’est passé à Charlie Hebdo, c’est totalement injuste ce qui s’est passé. Mais ajouter de l’injustice à l’injustice, c’est mettre la pagaille dans la société », a-t-il réagi.

Quatre coups de feu près d’Albi

Quatre coups de feu ont été tirés dans la nuit de jeudi à vendredi sur la façade d’une mosquée de la commune tarnaise de Saint-Juéry, proche d’Albi, où les responsables du lieu de culte ont porté plainte, a-t-on appris de source policière. La petite ville de Saint-Juéry est située à 5 minutes d’Albi et compte 7.100 habitants.

On ne compte pas de blessé, personne ne se trouvant à l’intérieur du local dans la nuit. L’acte n’a pas été revendiqué et qu’aucune inscription n’a été relevée sur place.

« Vendredi matin, à 7H30, les premiers fidèles et membres de l’association qui ouvraient la mosquée ont constaté qu’il y avait quatre impacts de balles dans deux vitres », a expliqué à l’AFP un enquêteur du commissariat d’Albi.

L’agression nocturne aurait eu lieu vers 23H00, selon des témoignages recueillis par la police auprès de voisins faisant état de bruits sourds.

« Nous avons recueilli la plainte du responsable de l’association. Les projectiles retrouvés sur place, placés sous scellés, vont être transmis à un laboratoire pour analyses », a précisé l’officier de police.

Une mosquée incendiée à Aix-les-Bains

Une mosquée d’Aix-les-Bains (Savoie) a fait l’objet d’importants dégâts à la suite d’un incendie très probablement d’origine accidentelle survenu dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris auprès de la préfecture et de source judiciaire.

Le sinistre s’est déclaré peu après 22 heures et n’a pas fait de victimes, selon ces mêmes sources.

« La piste accidentelle est privilégiée dans cet incendie. A priori, il s’agit d’un court-circuit », a précisé le parquet de Chambéry, s’appuyant sur les premiers résultats de l’enquête.

L’incendie a démarré dans une boîte électrique avant d’endommager le reste de la salle de prière située dans un bâtiment de type Algeco, a ajouté un porte-parole de la préfecture de Savoie. Celui-ci a en outre précisé qu’un renforcement des patrouilles et de la vigilance autour des lieux de culte avait été décidé, comme ailleurs.

L’incendie qui a endommagé cette mosquée a provoqué l’émoi ou la colère d’utilisateurs de réseaux sociaux au lendemain de plusieurs attaques dont ont fait l’objet des lieux de culte musulman en France, après l’attentat meurtrier qui a visé le journal Charlie hebdo à Paris mercredi.

Un suspect interpellé pour avoir écrit « Mort aux Arabes » à Poitiers

Le suspect interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi après avoir inscrit « Mort aux Arabes » sur le grand portail de la mosquée de Poitiers s’est excusé et dit avoir été « bouleversé » par l’attentat contre Charlie Hebdo et agi sous l’emprise de l’alcool, a annoncé jeudi le parquet.

Une enquête a été ouverte pour provocation à la haine raciale et religieuse et dégradations légères par inscription.

Ce Poitevin, âgé de 38 ans et gérant de société, ne se revendique d’aucune appartenance politique ou religieuse. « Il a expliqué aux policiers avoir vu à la télé ce qui s’était passé à Paris. Il dit avoir été bouleversé. Il est alcoolisé et présentait au moment de son interpellation un taux de 1,76 gr d’alcool dans le sang », a dit le procureur de la République à Poitiers, Nicolas Jacquet.

Le suspect « se confond en excuses, il parle d’un acte imbécile ». Il fera l’objet de poursuites devant le tribunal correctionnel de Poitiers.

Le recteur de la mosquée, l’imam Boubaker El Hadj Amor, avait déposé plainte pour cet appel au meurtre, qui a été effacé peu de temps après sa découverte. Il n’en restait aucune trace jeudi matin, au lendemain de l’attentat meurtrier perpétré au siège du journal Charlie Hebdo (12 morts).

« On le craignait », a réagi l’imam de la mosquée de Poitiers. « C’est pourquoi nous avions réactivé la surveillance du site. En plus de la vidéosurveillance, nous avions deux personnes pour faire des rondes. Ils n’ont pas vu la personne agir. On pense que cela a dû se faire après leur départ, vers quatre heures du matin », a-t-il raconté.

À l’occasion de la prière du vendredi, Boubaker El Hadj Amor, a appelé à un grand rassemblement sur le site de la mosquée, à partir de 13H30. « Tous les Poitevins sont bien sûr les bienvenus », a-t-il dit.

L’imam, qui avait condamné dès mercredi l’attentat commis à Paris, va profiter de cette prière pour « parler de ce qui se passe, pour mettre en garde la communauté contre les risques de provocations et d’insultes ».

Source : La Province



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5111
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum