Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Like/Tweet/+1

Allergies : notre obsession de l'hygiène est-elle en cause ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allergies : notre obsession de l'hygiène est-elle en cause ?

Message par victor le Lun 9 Fév 2015 - 10:51

  • Allergies : notre obsession de l'hygiène est-elle en cause ?


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Pour expliquer l'augmentation des cas d'allergies dans les pays occidentaux, certains experts accusent la pollution atmosphérique. D'autres en revanche, incriminent davantage notre société aseptisée et nos trop grandes précautions en matière d'hygiène. Serions-nous trop propres et trop prudents ?

    Depuis quelques décennies, nos sociétés occidentales connaissent une augmentation importante du nombre de personnes allergiques, asthmatiques ou encore atteintes de maladies auto-immunes. Si certains spécialistes pointent du doigt la pollution atmosphérique, la plupart des scientifiques incriminent notre environnement « trop propre. » Le Dr Jean-François Bach, professeur émérite en immunologie à l'Université Parsi Descartes, a bien voulu répondre à nos interrogations sur ce sujet.

    Propreté et allergies : deux constats en parallèle
    « Il y a une chose que personne ne conteste, c'est qu'il y a bien une augmentation de la fréquence des maladies allergiques (asthme, allergies alimentaires, eczéma etc.) et auto-immunes depuis ces trente dernières années», explique Jean-François Bach, Docteur en médecine, chercheur en immunologie et Secrétaire Perpétuel de l'Académie des Sciences.Pour rappel, selon l'Inserm, les maladies auto-immunes résultent d'un dysfonctionnement du système immunitaire qui s'attaque aux constituants normaux de l'organisme. C'est par exemple le cas du diabète de type 1, de la sclérose en plaques ou encore de la polyarthrite rhumatoïde.

    Mais si l'augmentation de la fréquence des allergies et des maladies auto-immunes fait l'unanimité, les raisons évoquées pour l'expliquer sont encore à l'étude et font débat. « Pour les allergologues, cela s'expliquerait par une hausse des allergènes dans l'environnement ou encore par la pollution », rapporte Jean-François Bach.Mais globalement, c'est l'hypothèse hygiéniste qui est le plus souvent avancée par la communauté scientifique : à cause de notre environnement aseptisé et « trop propre », nous ne développons pas suffisamment notre système immunitaire, ce qui aboutit à des allergies ou des maladies auto-immunes. D'après le Dr Jean-François Bach, qui a écrit de nombreux travaux sur ce sujet, plus de 1 000 publications scientifiques vont dans ce sens à l'heure actuelle.

    « La propreté se caractérise par la diminution de la charge bactérienne qui nous entoure », détaille le spécialiste. Selon lui, cette propreté est à diviser en deux parties : la « propreté sociétale » (qui passe par l'eau du robinet plus propre, les vaccins, l'usage des antibiotiques etc.) et la propreté individuelle. Sur la première, l'individu a peu de façons d'agir. En revanche, sur la seconde, il est directement impliqué.

    L'avantage de l'exposition aux infections de la communauté
    De manière générale, si nous n'avons pas la main sur la « propreté sociétale » qui nous entoure, nous avons chacun des habitudes d'hygiène personnelles, pas toujours appropriées, qui ne nous exposent pas suffisamment à des infections bénéfiques pour notre système immunitaire. Pour Jean-François Bach par exemple, « les mères compulsives » qui « mettent des couches contenant des antiseptiques » à leur bébé agissent de façon obsessionnelle, à tort. De même, « il ne faut pas être catastrophé si l'enfant mange une tartine de beurre qui est tombée par terre par exemple. »

    En outre, la vie en société dès le plus jeune âge est bénéfique au système immunitaire de l'enfant, même si ce dernier est souvent malade.« Si vous mettez un bébé à la crèche, il va attraper toutes les infections des petits copains, alors que si vous le gardez à la maison, il sera moins soumis à ces infections. Et il a été parfaitement montré qu'il y a plus de maladies allergiques chez les enfants qu'on a gardé à la maison. Le fait de mettre les enfants à la crèche les protègent donc un peu des maladies allergiques », affirme le chercheur.Par ailleurs, « un scientifique a eu l'idée de regarder la fréquence de l'asthme en fonction de l'ordre de naissance dans les familles », raconte le Dr Bach. « Il a observé (et cela a été confirmé) que l'aîné souffre davantage d'asthme que ses jeunes frères et sœurs. » En effet, selon le scientifique, les enfants les plus jeunes de la fratrie attrapent les infections rapportées par leurs grands frères et grandes sœurs, alors que ces derniers n'ont pas autant été exposés aux infections étant petits.

    Ville, campagne et animaux de compagnie
    Une idée reçue consiste à dire qu'il y a plus d'asthme en ville qu'à la campagne. En vérité, « il y a plusieurs études, dont une très récente, qui ont montré que la fréquence de l'asthme n'était pas plus élevée en ville qu'à la campagne. C'est donc un argument majeur contre l'hypothèse de la pollution. »Un exemple flagrant est celui de l'Allemagne de l'Est dans les années 1980s, nous raconte Jean-François Bach. L'Allemagne de l'Est était alors moins développée que celle de l'Ouest et avait plus de pollution. De plus, les gens y vivaient dans des conditions précaires, avec peu d'hygiène. Pour autant, il y avait plus d'asthme en Allemagne de l'Ouest que dans la partie Est, contrairement à ce que pensaient les scientifiques. De même aujourd'hui, les pays occidentaux sont beaucoup plus touchés par les maladies allergiques et auto-immunes que les pays moins développés, où la population est plus exposée aux infections.

    Mais si le contraste ville-campagne n'est pas visible, l'exposition aux animaux a clairement été établie comme étant un facteur diminuant le risque d'allergies. « Lorsqu'un enfant à la campagne vit dans une ferme, où il y a beaucoup d'animaux, il a beaucoup moins de risque de développer un asthme qu'un enfant qui ne vit pas dans une ferme, même s'il habite dans la même zone », assure l'académicien. « Et il suffirait même que la mère soit exposée aux animaux pendant la grossesse pour qu'il y ait déjà un effet, même si la femme va vivre en ville après l'accouchement. »« Et en ville, lorsque les enfants vivent avec un chien, il y a une diminution du risque d'asthme », ajoute le chercheur. Pour l'heure, aucune étude scientifique n'a encore réussi à expliquer ce phénomène. L'hypothèse qui domine suggère que les chiens possèderaient dans leurs poils ou dans leur salive des bactéries protectrices, qui stimulent le système immunitaire des enfants.

    Des précautions à maintenir au niveau des maladies contagieuses
    Au sujet des enfants, Jean-François Bach suggère de « revenir à ce que l'on faisait il y a 20 ou 30 ans. Les parents à l'époque ne prenaient pas des précautions inutiles, n'avaient pas de réactions exagérées envers l'hygiène des petits », souligne l'académicien.

    Pour autant, le chercheur assure qu'il ne faut pas cesser de prendre certaines précautions indispensables à la santé de tous, comme celle de vacciner son enfant contre les maladies contagieuses (de type rougeole, rubéole et oreillons par exemple). Dans le même sens, le lavage des mains en sortant des transports en commun et avant de passer à table n'est pas forcément à remettre en cause, surtout en période d'épidémie (grippe, gastro-entérite, etc.). « C'est une question de bon sens. Il faut continuer à prendre des précautions d'hygiène élémentaire, de façon non-contraignante. Mais l'obsession de la propreté extrême est à éviter » conclut le chercheur.


    Source : Top Santé


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5122
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum