Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.

10 bonnes raisons de ne pas installer Windows 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10 bonnes raisons de ne pas installer Windows 10

Message par victor le Sam 1 Aoû 2015 - 10:19

10 bonnes raisons de ne pas installer Windows 10


Tout n’est pas rose dans le monde de la mise à niveau vers Windows 10. Voici 10 raisons valables de retarder l’installation du nouveau système d’exploitation de Microsoft.

Microsoft jubile. Libéré ce mercredi 29 juillet, Windows 10 animait déjà 14 millions d’ordinateurs et de tablettes dans les 24 heures suivant le lancement mondial du nouveau système d’exploitation.

Même si vous aviez dûment réservé la mise à niveau gratuite en ligne, rien ne garantit qu’elle soit déjà disponible pour vous.

« Le déploiement de la mise à niveau gratuite aura lieu par vagues successives », indique laconiquement la notification de l’outil « Obtenir Windows 10 ». « Nous vous informerons dès que la version sera disponible pour votre appareil ».

Si vous butez sur le même message, vous avez encore toutes les cartes en main.

Libre à vous de refuser temporairement de quitter Windows 7 / Windows 8.1 le jour où Microsoft vous accordera le feu vert.

Voici 10 bonnes raisons de ne pas installer Windows 10, en 10 arguments teintés alternativement de pragmatisme, de prudence et d’un zeste de mauvaise foi.


1. Patience, mère de sûreté



Vous disposez de 12 mois pour prendre la décision de migrer gratuitement de Windows 7/Windows 8.1 à Windows 10.

Pourquoi ne pas attendre quelques semaines, voire quelques mois, que Microsoft corrige les maladies de jeunesse de sa nouvelle plate-forme ?

Qui plus est, en osant la patience au profit de la prudence, vous aurez toutes les chances d’être autorisé à installer directement la mise à niveau, là où aujourd’hui Microsoft délivre les sésames par vagues.

2. Une mise à niveau aléatoire



Microsoft greffe Windows 10 sur les décombres de votre Windows 7 ou de votre Windows 8.1.

Bâtir un nouvel édifice sur des ruines est toujours une entreprise risquée. Et si jamais la dernière installation du précédent système d’exploitation date, vous avez toutes les chances d’hériter d’un Windows 10 instable, capricieux, frustrant.

Rien de tel qu’une remise à zéro des compteurs : sauvegarde des fichiers, formatage du disque dur, installation propre de Windows 10.

Hélas avant d’être autorisé à appliquer cette procédure, vous devrez installer la mise à niveau en ligne de Windows 7/8.1 à Windows 10 pour valider votre licence gratuite.

3. Un retour en arrière capricieux



Sur papier, vous disposez de 30 jours pour annuler la mise à niveau vers Windows 10 et retrouver votre bon vieux Windows 7/Windows 8.1.

Si la fonction a bel et bien été implantée par Microsoft, elle livre des résultats contrastés, à en croire les plaintes des utilisateurs sur les forums spécialisés.

Le risque d’hériter d’une machine instable est suffisant pour vous conseiller de sauvegarder vos fichiers avant d’appliquer cette mesure.

4. Y’a-t-il un pilote dans le système ?




De votre imprimante à votre scanner, il est loin d’être sûr que l’ensemble de vos périphériques soit parfaitement fonctionnel dans le nouvel environnement de Windows 10.

Dans le pire des scénarios, le « pilote », ce petit programme qui assure le bon fonctionnement d’un périphérique sous un système d’exploitation précis, estampillé Windows 10 n’est pas encore disponible.

Vous êtes alors soumis au bon vouloir du constructeur… au risque qu’il n’édite jamais ce fameux « pilote » tant le matériel qu’il est censé contrôler est ancien.

5. La fin des licences multiples



Microsoft était assez permissif avec les licences Windows 7. Le constructeur détournait le regard si vous encodiez le même numéro de licence sur deux à trois ordinateurs chez vous.

Vous êtes dans le cas ?

Une et une seule machine sera autorisée à migrer gratuitement vers Windows 10.

Coût par Windows 10 supplémentaire : 135 €.

6. Adieu Windows Media Center



Déjà considéré comme du menu fretin dans Windows 8/8.1, le vénérable Windows Media Center est purement et simplement rayé de la carte de Windows 10.

Cette solution conviviale pour regarder des photos, écouter de la musique et initier la lecture d’une vidéo passe à la trappe, au grand regret de ses adeptes.

7. Des mises à jour automatiques



Vous aviez l’habitude d’installer à votre rythme les mises à jour de Windows 7 et Windows 8.1 ?

Windows 10 tire un trait sur cette pratique et annihile votre liberté d’installer !

Bienvenue dans l’ère des mises à jour automatiques et obligatoires. Et donc éventuellement à un moment où cela ne vous arrange pas du tout que votre ordinateur consomme des plombes pour se fermer.

+ Cliquer ici pour lire Windows 10 : les mises à jour seront automatiques et obligatoires

8. La fin des « gadgets »



Comme le Windows Media Center, les « gadgets » de Windows 7 sont euthanasiés.

Aux oubliettes ces petites applications qui s’implantaient sur le Bureau pour vous donner l’heure ou les prévisions météorologiques.

9. Edge promu au-delà du raisonnable



Avec Edge, exclusif à Windows 10, Microsoft tient un navigateur susceptible de rivaliser avec Chrome de Google et Firefox de la Fondation Mozilla.

La nouvelle plate-forme met d’ailleurs tout en œuvre pour que le remplaçant d’Internet Explorer éclipse ses concurrents, quitte à oublier le fair-play.

Même si Chrome ou Firefox était votre navigateur par défaut dans votre Windows 7/8.1, Edge prend le relais au terme de la mise à niveau, en ne respectant pas votre choix initial.

10. Une unité retardée



Windows 10 unira une famille de périphériques, promettait Microsoft, de la tablette à l’ordinateur, du téléphone à la console de salon Xbox One.

Pour les smartphones, la perspective de l’unité est retardée à septembre, date de la disponibilité théorique de la mise à niveau vers Windows 10 Mobile.

Un vent d’inquiétude commence tout doucement à souffler.

Certaines rumeurs évoquent un report à novembre, tandis qu’une première liste diffusée par Microsoft limite à dix terminaux la liste des téléphones de la gamme Lumia qui seront migrés en priorité vers la nouvelle plate-forme.

Source : L'Avenir



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5111
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum