Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Like/Tweet/+1

Femme aux pieds froids : que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Femme aux pieds froids : que faire ?

Message par victor le Lun 14 Sep 2015 - 11:59


Chère lectrice, cher lecteur,


Dans la chambre conjugale, il est fréquent que les hommes cherchent à ouvrir la fenêtre pour se rafraîchir, les femmes à la fermer pour rester au chaud.


Mais le conflit ne s'arrête pas là : beaucoup de femmes se plaignent d'avoir les pieds froids, ce qui les empêche de s'endormir. Leur conjoint, lui, redoute le contact de ces pieds comme des paquets de glaçons sous la couette qui devrait être chaude et douillette.


En revanche, sur les plages de la mer du Nord ou de Bretagne, bien des femmes n'hésitent pas à se jeter à l'eau (glacée), et ne semblent pas souffrir du froid plus que les hommes, au contraire !


L'explication scientifique est que les femmes ont une répartition différente de leur chaleur corporelle : leur sang se retire volontiers de leurs extrémités (pieds, mains) pour maintenir bien au chaud leur organes vitaux, à l'intérieur.


Elles ont aussi en moyenne une couche de graisse sous-cutanée légèrement plus épaisse, ce qui explique qu'elles résistent bien à l'eau froide.


Par contre, elles peuvent avoir, plus facilement que les hommes, une impression de froid.


Mais il ne faut pas confondre l'impression de froid (frilosité) avec le fait d'avoir le corps réellement trop froid (hypothermie).


La frilosité n'est pas causée principalement par le froid en lui-même, mais par la baisse soudaine de température.


Ainsi, quand vous entrez dans l'eau froide vous éprouvez un instant une impression très désagréable, mais qui s'estompe vite. Après avoir poussé des « oh ! » et des « ah ! » en avançant peu à peu vers l'eau plus profonde, vous vous y jetez et, soudain, vous êtes bien, l'eau devient « super-bonne », vous pouvez y rester quelques minutes sans problème, et même avec un sentiment de plaisir.


Même si l'eau est bien plus froide que les 37 °C de votre température interne, vous n'entrez pas pour autant en hypothermie parce que :



  1. Vos vaisseaux sanguins à la surface de votre peau se rétrécissent (vasoconstriction) et le sang s'amasse dans les profondeurs de votre corps, autour des organes vitaux, bien isolé par votre peau.

  2. Votre corps fabrique une forte chaleur, par le métabolisme et par les frissons si ça ne suffit pas, pour compenser les déperditions de calories au contact de l'eau froide.


Si le froid se fait trop prononcé, vos nerfs envoient des signaux à votre cortex cérébral, la partie du cerveau qui gère le raisonnement conscient, pour signaler un problème. Ces signaux se combinent avec ceux qui arrivent du système limbique, qui gère nos émotions, provoquant une impression de désagrément à cause du froid. Ces sentiments nous motivent à adopter certains comportements, comme sortir de l'eau, nous envelopper dans une serviette, nous plaindre, rechercher un endroit chaud.


Si, à ce moment-là, nous ne trouvons pas le moyen de réagir, alors en effet nous sommes en danger. La température de notre corps peut vraiment commencer à baisser, nous entrons en hypothermie, et c'est bientôt la perte de conscience et même la mort qui s'annonce si la tendance n'est pas très rapidement corrigée.


Remède contre les pieds froids

S'il ne fait pas froid à l'extérieur, on peut tout de même avoir les mains et les pieds froids si l'on est très anxieux (le sang, dans ce cas aussi, se rassemble dans les organes vitaux) ou à cause de problèmes de circulation.


Avoir les extrémités froides peut être un symptôme de :



  • Diabète : l'excès de sucre dans le sang endommage les vaisseaux sanguins, freine la circulation. Avoir les pieds froids est courant chez les diabétiques.

  • Nerfs abîmés : lorsque les nerfs des pieds sont abîmés, ils cessent d'envoyer des signaux vers le cerveau et la moelle épinière, qui ne réagissent donc plus pour maintenir une bonne irrigation sanguine. Si vous souffrez d'insensibilité dans les orteils, il est fréquent que vous ayez aussi les pieds froids.

  • Phénomène de Raynaud : il s'agit d'une contraction excessive des vaisseaux sanguins qui empêche l'irrigation correcte des doigts et des orteils.


Symptômes à surveiller

  • Les ongles des orteils qui épaississent

  • Absence de poils sur les jambes (en dessous des genoux)

  • Crampes dans les mollets lorsque vous marchez

  • Pieds bleus

  • Fourmillements, douleurs, ou sensation de brûlure dans les pieds

  • Insensibilité des pieds


Dans ces cas, il est possible que vos pieds froids ne soient pas juste une caractéristique personnelle. Ils peuvent être liés à un autre problème et une visite chez le médecin est conseillée.


Remèdes

La seule façon durable de résoudre un problème de pieds et mains trop froids est d'améliorer votre circulation sanguine dans ces zones.


Les massages des pieds sont la première mesure d'urgence qui permet de faire circuler le sang. Pratiqués quotidiennement, ils peuvent contribuer à restaurer une meilleure circulation. Vous pouvez utiliser de l'huile de sésame et d'olive. Massez à partir de votre plante des pieds, avant de vous coucher, et mettez ensuite des chaussettes en coton.


Marcher et, d'une façon générale, être physiquement actif permet de mieux irriguer les jambes. La marche opère en effet un massage naturel des jambes, via les contractions/décontractions des muscles, qui améliorent la circulation sanguine.


Porter des chaussettes plus chaudes est évidemment une solution.


Hydrothérapie : se plonger les pieds dans l'eau chaude (mais pas brûlante !) peut aussi être efficace car la chaleur de l'eau dilatera les vaisseaux sanguins. Remplissez deux bassines, l'une d'eau froide, l'autre d'eau chaude. Plongez-vous les pieds dans l'eau froide pendant deux minutes, puis passez-les dans l'eau chaude une minute. Recommencez 6 fois l'opération. L'alternance de contraction/dilatation de vos vaisseaux sanguins améliorera votre circulation. Il est important après la séance de rester debout et actif, pour maintenir la circulation sanguine.


Arrêter de fumer est important, tout comme diminuer sa consommation de sucre : ces deux pratiques abîment les artères, et en particulier la première. En revanche, mangez des poissons gras riches en oméga-3 (bon pour les artères), des baies colorées comme les myrtilles, les cassis, l'aubépine, les airelles (antioxydantes). Ajoutez à votre cuisine du piment, du gingembre et de l'ail, et prenez de la vigne rouge et du ginkgo biloba pour améliorer votre circulation.


Marchez pieds nus et si possible à l'extérieur, par exemple sur une pelouse.


Comment j'ai failli mourir dans l'eau froide

Fin septembre de l'année dernière, par une belle soirée encore ensoleillée, nous sommes partis avec des amis nous baigner dans un très beau lac de montagne.


Mes amis, excellents nageurs et, il faut le reconnaître, nettement plus enveloppés que moi, ont décidé de nager jusqu'à une bouée à environ 600 mètres de la rive.


Comme j'avais moi-même beaucoup nagé pendant la saison et que je me sentais en forme, je décidai de les suivre. Je voulais aussi éviter de « casser l'ambiance » en faisant bande à part… Grave imprudence !


Avant même d'être arrivé à la bouée, et tandis que mes amis riaient et s'aspergeaient d'eau, j'ai senti mes membres se raidir de froid. Mes bras commencèrent à grelotter, ma mâchoire à trembler, mes dents à claquer. Je décidai malgré tout de prendre sur moi et de continuer à nager avec mes amis, qui, eux, semblaient ne pas souffrir du tout.


Je fus très soulagé d'arriver à la bouée et de faire demi-tour. Mais mes mouvements étaient de plus en plus rigides. J'essayais de nager plus fort pour me réchauffer mais le fait de m'agiter dans l'eau glacée me refroidissait encore plus. Je me mis à haleter et sans doute à pâlir, si bien que mes amis commencèrent à s'inquiéter pour moi.


Ils avaient raison ! En fait, je commençais à voir trouble, mes oreilles bourdonnaient. J'essayais d'accélérer, en vain, car le bord était encore à une bonne dizaine de minutes de nage.


Ma vision se troublait encore. Le froid pénétrait au plus profond de mon corps.


Je ne me souviens pas de la suite. Mais je me retrouvai, je ne sais comment sur la grève. Les voix de mes amis qui m'entouraient me parvenaient dans le lointain. On me donna une serviette, avec laquelle j'essayais de me frictionner, mais je n'avais plus aucune sensation sur la peau. J'avais l'impression de frotter un vieux tronc de bois mort. Je ne pouvais plus articuler un mot. Bizarrement, j'étais tout de même capable de me tenir debout et de marcher comme un robot.


Je fis les deux kilomètres pour rentrer à l'appartement, comme dans un rêve. Je me mis sous la douche, allumai le robinet d'eau chaude, mais je n'arrivais pas à savoir quelle était la température de l'eau qui me coulait sur la tête, froide ou chaude. C'était une sensation incroyable, comme si ma tête était en bois froid, et l'eau chaude qui coulait dessus semblait ne servir à rien pour le réchauffer.


Ce n'est qu'au bout de trente minutes que j'ai commencé à reprendre mes esprits, et à récupérer des sensations normales.


J'ai appris entre temps que, lorsque le froid atteint votre cerveau, vous pouvez perdre brutalement votre capacité de coordination. Vos membres bougent dans tous les sens, vous ne pouvez bien sûr plus nager. Sans secours immédiat, c'est alors la noyade.


Mes amis étant excellents nageurs, je pense qu'ils seraient parvenus à me sauver. Il n'empêche que je pense ne pas être passé loin de la catastrophe.


Cela m'a bien servi de leçon : maintenant, j'en suis certain, nous n'avons pas tous la même résistance au froid et il ne faut pas chercher à imiter les exploits des autres. Dans ce domaine aussi, les inégalités de la nature sont énormes !


À votre santé !


Jean-Marc Dupuis




Source : Santé Nature Innovation


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5122
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum