Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Like/Tweet/+1

Pour en finir avec les flatulences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour en finir avec les flatulences

Message par victor le Mar 22 Sep 2015 - 16:04

Pour en finir avec les flatulences


Chère lectrice, cher lecteur,


Les flatulences, ballonnements, etc., sont le signe d’une flore intestinale de mauvaise qualité.


Votre flore intestinale rassemble des centaines de milliers de milliards de bactéries qui prolifèrent naturellement. Elles participent à vos défenses immunitaires mais peuvent aussi avoir des effets néfastes comme celui de produire des gaz qui, tôt ou tard, devront être évacués.


Les bactéries de fermentation

Comme tout être vivant, les bactéries ont besoin de nourriture pour vivre et se développer. Or, les bactéries qui fabriquent le plus de gaz, appelées bactéries de fermentation, ont une nette préférence pour les FODMAP, des sucres à chaîne courte qui se trouvent dans certains fruits et légumes.


En grandes quantités, les FODMAP favorisent une prolifération anormale des bactéries de fermentation. D’où des dégagements de gaz difficiles à gérer pour l’intestin.


Ce nom improbable – FODMAP – est l’acronyme de :


Fermentable Oligo-saccharides Disaccharide Monosaccharide And Polyols


Où se cachent les FODMAP ?

Les FODMAP ne sont pas toujours évidents à identifier. Ce sont souvent des aliments bons pour la santé qu’il faut arrêter de consommer : avocats, légumes verts, etc. Le plus simple est de vous référer au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .


Les FODMAP se décomposent en 4 groupes, correspondant aux lettres du mot :



  • Les oligosaccharides (FODMAP)


Ce sont les fibres sucres qui fermentent le plus. On les trouve dans le blé, l’orge, le seigle, les poireaux, l’ail, l’échalote, l’artichaut, la betterave, le fenouil, les petits pois, la chicorée, les pistaches, les noix de cajou, les légumineuses, les lentilles et les pois chiches



  • Les disaccharides (FODMAP )


Ce sont des sucres doubles, comme le lactose du lait. On trouve aussi du lactose dans les fromages frais non affinés comme la mozzarella, la ricotta, etc. Les fromages comme le gruyère ou le parmesan, en revanche, contiennent peu de disaccharides, tout comme le beurre. Ils ne devraient donc pas provoquer de flatulences.



  • Les monosaccharides (FODMAP)


Monosaccharide est un mot compliqué qui, en pratique, désigne un sucre simple. Ici, essentiellement le fructose. Le fructose est un sucre que l'on trouve dans les fruits, mais surtout dans les sirops sucrés industriels utilisés dans les boissons gazeuses, bonbons et sucreries. Dès que vous mangez


plus de fructose que de glucose, vous peinez à l'absorber dans l'intestin. Il passe alors dans le côlon où il fermente et provoque des gaz.En dehors des sucreries industrielles, on trouve le plus de fructose dans les pommes, les mangues, les cerises, la pastèque, les asperges, le sucre de table, les pois mange-tout, le miel et le sirop de glucose-fructose.



  • Les polyols ou polyalcools (FODMAP)


Ce sont les édulcorants utilisés pour remplacer le sucre dans de nombreux aliments industriels car ils sont très sucrants et faibles en calories. Par exemple le sorbitol, le mannitol, l’isomalt, le maltitol et le xylitol .On trouve aussi des polyols dans la nature : abricots, prunes, cerises, chou-fleur et poivrons verts.


Le régime pauvre en FODMAP

En 2005, Sue Shepard, une nutritionniste australienne a développé le régime pauvre en FODMAP.


Il est indiqué pour soulager les symptômes du côlon irritable : flatulences, ventre gonflé et douloureux, excréments irréguliers ou diarrhéiques, odeur insupportable, etc..


Les études ont montré que limiter les FODMAP est efficace pour réduire les symptômes dans 75 % des cas .


C’est sans doute pourquoi le régime pauvre en FODMAP a connu un succès fulgurant.


Comment suivre le régime pauvre en FODMAP

Voici comment pratiquer le régime pauvre en FODMAP :



  • Vous devez d’abord supprimer les FODMAP de votre alimentation autant que possible pendant 2 mois.



  • Si les symptômes disparaissent, testez la réintroduction de chaque sucre, un par un. Vous identifierez ainsi les coupables et les aliments que vous tolérez. Ainsi, vous reconstituez peu à peu une alimentation variée. Il est rare de ne digérer aucun FODMAP. Selon les bactéries dominantes dans sa flore intestinale, chaque personne est capable de bien digérer certains FODMAP, avec un minimum de gaz.


Ce régime reste donc accessible : il n’impose pas de renoncer entièrement aux FODMAP sur le long terme.


Attention, le régime FODMAP affame la flore intestinale

Attention à bien respecter la durée du régime. Autrement, il finirait par perturber fortement votre flore intestinale et épuiser vos réserves en minéraux .


Bien que certaines bactéries aient l'effet gênant de fabriquer beaucoup de gaz, elles ont néanmoins une utilité dans le côlon et les priver totalement, définitivement de nourriture, les ferait disparaître, ce qui n'est pas souhaitable.


De nombreuses autres solutions aux problèmes de digestion

Le problème des gaz ayant été résolu, cela ne signifie pas que tous les problèmes digestifs soient terminés.


Les personnes qui souffrent du syndrome du côlon irritable, en particulier, devront aller chercher plus loin.


C'est pour elles que nous avons répertorié les approches complémentaires dans le numéro spécial côlon irritable des Dossiers de Santé & Nutrition. Vous y trouverez également tous les conseils pratiques concernant les points suivants :





    • Le côlon irritable est très souvent le résultat d’une mauvaise flore intestinale. Il est indispensable de vous intéresser aux probiotiques pour réensemencer votre intestin avec de bonnes bactéries.





    • Certains patients ont trouvé satisfaction en éliminant le gluten et le lactose. Tout le monde devrait faire l’essai (vous aussi !)





    • Comment utiliser les graines de psyllium qui régulent le transit intestinal (diarrhée ou constipation)





    • Découvrir les effets étonnants de l’huile essentielle de menthe qui soulage des douleurs au ventre





    • Exploiter la force du curcuma dont l’efficacité contre les indigestions, les douleurs abdominales et les flatulences a été démontrée lors d’un essai clinique (page 7)





    • Comment utiliser l’extrait de feuille d’artichaut pour soulager des crampes et de la constipation





    • Comprendre pourquoi les « tests d’intolérance alimentaire » coûtent cher mais n’apportent pas toujours de solution au syndrome du côlon irritable (page 5)





    • Connaître les 6 livres à lire pour mettre toutes les chances de votre côté dans votre lutte contre le syndrome du côlon irritable



Bien à vous,


Eric Müller





Source : Santé Nature Innovation


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5122
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum