Chez Papy II
Bienvenue sur le forum.
Enrégistrez-vous pour pouvoir accéder aux parties cachées aux visiteurs.

Le Parlement européen contre l'OGM "à la carte"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Parlement européen contre l'OGM "à la carte"

Message par victor le Mar 13 Oct 2015 - 16:16

Le Parlement européen contre l'OGM "à la carte"


Les Etats membres ne devraient pas avoir la liberté d'interdire ou non l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dans la nourriture humaine ou animale, a estimé mardi la commission Environnement du Parlement européen. Ses membres ont rejeté très clairement la proposition de la Commission européenne en ce sens.

Le message des eurodéputés chargés de l'environnement devra encore être confirmé en séance plénière fin du mois, mais il jette un froid sur la proposition initiale de la Commission européenne.

Liberté de choix
Celle-ci prévoit que les 28 Etats membres de l'UE puissent choisir ou non d'interdire sur son territoire la vente et l'utilisation de denrées alimentaires ou d'aliments pour animaux contenants des OGM approuvés par l'UE (comme dans les betteraves, le soja, le maïs).

Législation en vigueur
Cette proposition est dans le droit fil d'une législation en vigueur depuis le mois d'avril laissant le choix aux Etats membres de refuser la culture de huit OGM approuvés par l'UE ou en cours d'approbation. Pas moins de 19 Etats membres ont manifesté leur intention d'interdire la culture génétiquement modifiée sur une partie ou sur l'ensemble de leur territoire, une faculté dont a usé la Région wallonne en Belgique.

"A la carte"
Les eurodéputés membres de la commission Environnement ont été unanimes dans le rejet de ce principe "à la carte" pour la présence d'OGM dans la nourriture, car ils ont adopté un avis négatif sur la proposition législative par 47 voix pour, 3 voix contre et 5 abstentions. Les élus craignent que ce principe fragmente le marché intérieur européen.

"Ne pas nationaliser"
Pour l'eurodéputé belge Ivo Belet (CD&V), membre de la commission parlementaire impliquée, il ne faut donc pas "nationaliser" les décisions sur les OGM au risque de créer un "patchwork de dérogations nationales". "Tant la santé publique que la recherche scientifique bénéficieraient de règles claires applicables à l'ensemble de l'UE", estime-t-il.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



avatar
victor
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 5111
Emploi/loisirs : Retraité

http://papyforum.xooit.be/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum